mutuelle-moins-chere.biz

Comparez les taux de remboursements des mutuelles les moins chères

Mutuelle ACS : comment demander l'aide à la complémentaire santé et quelle formule santé choisir pour en profiter ?

Les mutuelles compatibles avec l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) sont réservées aux personnes dont les ressources sont inférieures aux plafonds d'attribution suivants :

Plafonds ressources ACS

Pour demander l'ACS, l'assuré social doit envoyer à sa caisse d'assurance maladie (MSA, RSI, CPAM) un dossier complet avec les justificatifs de ses ressources et le formulaire de demande d'aide au paiement d'une complémentaire santé.

Une fois, obtenu le chèque d'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé, il suffit à l'assuré de compléter ses devis comparatifs en indiquant qu'il bénéficie de cette aide pour trouver une mutuelle pas chère parmi la liste des formules santé qui acceptent l'ACS.

Découvrez en détails les conditions d'éligibilité à ce dispositif et les formalités administratives à suivre pour bénéficier d'une mutuelle santé moins chère, voir gratuitement.

Mutuelle ACS : quel est le montant de l'aide, comment est-elle attribuée et nécessite-t-elle le choix d'une complémentaire santé agréée ?

Bénéficier de l'ACS nécessite de prendre une mutuelle agréée par l'Etat ; cela limite le choix du bénéficiaire lors de comparer les formules des complémentaires santé. De plus, de nombreux assurés sociaux renoncent à profiter d'une bonne mutuelle éligible à l'ACS à cause de l'incompréhension de l'ensemble des démarches liées à l'obtention de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé.

Face à cette difficulté, « Mutuelle-moins-chere.biz », propose un tableau de bord récapitulatif des conditions d'attribution de l'ACS, du dossier de demande et des avantages accordés aux bénéficiaires :

Etoffer votre dossier

Les barèmes d'attribution de l'ACS, varient selon les ressources financières dont disposent les personnes concernées ; plus la famille est nombreuse plus ce plafond est élevé. Le calcul de l'éligibilité à l'ACS, prend en compte les ressources suivantes : les salaires, les allocations (Chômage, personnes âgées, etc.), les pensions, les bourses d'études, etc., qui doivent dépasser de 35 % les plafonds de la CMU complémentaire.

En ce qui concerne la demande d'acquisition de l'ACS, elle se fait en ligne via le formulaire S 3711 ou par courrier recommandé. Elle est à renouveler annuellement par le bénéficiaire, et cela, 2 mois avant l'échéancier.

Quant aux montants de l'attestation-chèque de l'ACS, ils varient selon l'âge du bénéficiaire et de ses ayants droit. A titre d'exemple, la somme d'aide à la mutuelle santé octroyée, pour un couple de moins de 50 ans avec un enfant à charge, est de 500 €/an répartie comme suit :

  • 200 € pour la mère
  • 200 € pour le père
  • 100 € pour l'enfant de moins de 16 ans.

Cette famille peut aussi demander une aide complémentaire exceptionnelle, d'une valeur de 170 €, accordée à 2 reprises uniquement.

Dès que l'assuré social reçoit une réponse positive de son dossier d'ACS, il dispose d'un délai maximum de 6 mois pour faire valoir son chèque santé et choisir à une mutuelle santé agréée.

Evitez de gaspiller votre temps, demandez vos devis détaillés pour découvrir quelle mutuelle accepte l'ACS afin de choisir et trouvez sans plus attendre l'offre qu'il vous faut parmi les partenaires de « Mutuelle-moins-chere.biz ».

 

Mutuelle ACS : comment choisir une formule santé homologuée et quels sont ses avantages ?

Le choix d'une bonne mutuelle santé, éligible à l'ACS, auprès de laquelle l'assuré peut utiliser le chèque d'aide, est limité à la liste des 11 organismes complémentaires agréés par l'Etat.

Parmi cette liste, il figure plusieurs partenaires de « Mutuelle-moins-chere.biz », que vous pouvez comparer gratuitement en ligne ; ils permettent de profiter de tarifs pas chers, de garanties satisfaisantes, ainsi que :

  • du service tiers payant qui dispense de l'avance de frais
  • des tarifs médicaux sans dépassement d'honoraires
  • de l'exonération de la participation forfaitaire de 1 € et des franchises médicales
  • d'une prise en charge à 100% du ticket modérateur et du forfait hospitalier sans limite de durée
  • du remboursement des lunettes, des prothèses dentaires et auditives selon les tarifs de base de la CPAM.

Selon la formule santé choisie, les bénéficiaires de l'ACS peuvent aussi obtenir d'autres garanties plus complètes comme le remboursement des cures thermales et des primes de naissances.

Mutuelle et ACS : pourquoi peu de gens font appel à l'aide à la complémentaire santé ?

Plus des trois-quarts des bénéficiaires potentiels choisissent de renoncer à l'ACS (source INSEE). Cette attitude est attribuée à la :

  • méconnaissance des droits par manque d'information ou d'instruction
  • complexité des démarches à entreprendre
  • crainte de la stigmatisation et du jugement des autres
  • adhésion à une autre couverture ; CMU, prise en charge à 100 % en cas d'ALD, complémentaire santé collective, etc.

Les motifs de non recours à l'aide pour la complémentaire santé varient selon chaque ménage ; certains sont découragés par la bureaucratie, tandis que d'autres prétextent la peur de recevoir cette aide et ne pas trouver une mutuelle santé abordable par la suite.

Cet argument est injustifié avec le comparateur « Mutuelle-moins-chere.biz », qui propose des couvertures complémentaires adaptées à tous les profils. Il suffit juste de compléter vos devis gratuits pour trouver sur-le-champ l'offre qu'il vous faut.


Mutuelle ACS : choix + demande d’aide complémentaire santé expliqués Evaluation 4.7 sur 5 note basé sur 7 avis
 
Claude
Cela fait plus de 6 mois que je bénéficie de l’ASC, mais comme je viens de retrouver du travail, mes revenus actuels dépassent légèrement la fourchette des conditions de la CPAM.

Est-ce que cela peut poser problème si je déclare ce changement financier ou est-ce que je peux continuer à profiter de cette aide pour toute l’année en cours ?
Répondre
 
 
Administrateur de Mutuelle-moins-chere.biz
La décision d’accorder l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé est basée sur les justificatifs de vos revenus présentés lorsque vos avez fait votre demande.
Ainsi, vous pouver continuer à profitez des avantages de votre mutuelle actuelle jusqu’à la fin de votre année contractuelle. Toutefois, avant cette échéance, pensez à prévoir une mutuelle adaptée à vos finances, il y en a pour toutes les bourses sur « mutuelle-moins-chere.biz ».
Répondre
 
 
Marco
J’ai 28 ans et je suis actuellement au RSA, je voudrais savoir si j’ai droit à l’aide à la complémentaire santé malgré que je bénéficie déjà de l’allocation « revenu de solidarité active » ?
Répondre
 
 
Administrateur de Mutuelle-moins-chere.biz
Bonne nouvelle pour vous, le profit de l’allocation de l’RSA n’est pas un frein pour bénéficier de l’ACS.
C’est seulement un critère qui influe su la décision d’accord à l’obtention de l’aide à la complémentaire santé.
NB : avant de faire passer votre dossier, simulez vos calculs d’éligibilité sur le site officiel de l’ASC
Répondre
 
 
schos
D'accord avec vous. Le comparatif des garanties supplémentaires et la perte de nombreuses garanties par rapport à mon ancienne mutuelle qui n'est plus éligible m'a fait beaucoup hésiter et tempestée d'autant plus que j'en avais trouvé une avant le 1/08/2016 qui a dû créé une formule spéciale pour s'aligner sur les exigences de la Sécu. Une honte !
Aujourd'hui, mon nouveau contrat n'est toujours pas enregistré avec les lenteurs administratives et le fait que beaucoup ont dû se retrouver sur les mêmes mutuelles. Une aberration !
Répondre
 
 
Simone
Il y a 2 mois, j’ai fait une demande pour avoir l’ACS. Comme je n’ai pas eu de réponse, j’ai soucis à une mutuelle. Sauf qu’après, j’ai eu l’accord pour cette allocation. Je voudrais savoir si je peux demander la résiliation de ma mutuelle actuelle à cause de l’ACS ?
Répondre
 
 
Administrateur de Mutuelle-moins-chere.biz
Vous pouvez résilier votre mutuelle actuelle. D’ailleurs, ceci est une obligation légale pour les bénéficiaires de l’ACS adhérents à un organisme mutualiste qui ne commercialise pas une offre compatible à l’ACS.
Par contre, si votre mutuelle propose une formule santé habilitée pour ACS, vous pouvez lui demandez de changer votre adhésion vers une offre agréée.
Répondre
 
Votre avis nous intéresse