Remboursement de l'accouchement : que prévoient les mutuelles et la Sécurité sociale pour les frais de naissance et de maternité

Remboursement de l'accouchement

Le remboursement de l'accouchement par les mutuelles complète les prises en charge de la Sécurité sociale limitées à certains frais engagés par la femme enceinte durant la maternité et lors de la naissance d'un bébé, de jumeaux ou de triplés.

Pour autant, il est recommandé de bien choisir sa mutuelle santé pour l'accouchement et la maternité afin de réduire les restes à charge quel que soit :

  • la méthode choisie pour la préparation à la naissance.
  • le lieu de délivrance (domicile, hôpital public, clinique privée, maison de naissance, etc.).
  • les praticiens intervenants (sage-femme, obstétricien, anesthésiste, etc.).
  • le mode d'accouchement (voie basse, péridurale, césarienne, dans l'eau, etc.).
  • les services demandés (chambre particulière, transport médicalisé, sage-femme ou puéricultrice à domicile, etc.).
  • les frais des soins du nouveau-né et l'assistance à domicile après l'accouchement.

« Mutuelle-moins-chere.biz » fait le point sur la prise en charge des frais de grossesse et de maternité et vous invite à vérifier l'efficacité de votre couverture santé complémentaire.

Ce comparateur vous propose aussi de réaliser vos devis gratuits pour découvrir les mutuelles santé avec les meilleurs remboursements de l'accouchement et des primes de naissance avantageuses de l’ordre de 400 €/enfant.

Remboursement accouchement : à combien s'élèvent les prises en charge par la Sécurité sociale des frais de naissance ?

Le remboursement des frais d'accouchement par la Sécurité sociale est de 100 % des tarifs de convention à condition de procéder à d'innombrables démarches administratives.

Quant aux prises en charge par la mutuelle maternité des frais d'accouchement, elles complètent l’intervention de l'Assurance maladie qui varie selon le lieu de l'enfantement :

Prises en charge de la Sécurité sociale Lieu d'accouchement Restes à charge de l’assurée
  • 349,44 € : accouchement simple
  • 423,36 € : accouchement gémellaire
  • 313,50 € : accouchement par césarienne
Hôpital public Frais de confort
Clinique privée Frais de confort
Dépassements d'honoraires
Surcoûts de la péridurale

Exemples des prises en charge des frais d’accouchement par la Sécurité sociale

Il est bon de savoir que le prix d'un accouchement naturel peut atteindre 3 000 €, vu les dépassements d'honoraires et les frais de conforts qui atteignent 50 à 2 700 €.

Ces frais sont exclus des remboursements de la sécurité Sociale qui cherche à minimiser sa participation par la réduction du temps de convalescence dans les structures publiques et se limite à couvrir l’essentiel des frais d’accouchement.

L'explication en images dans la vidéo ci-dessous :

Ne laissez pas des tracas financiers perturber votre grossesse, évaluez les remboursements des mutuelles spéciales accouchement, et bénéficiez des garanties nécessaires pour vivre pleinement votre maternité.

Remboursement accouchement : combien proposent les mutuelles spéciales maternité pour couvrir les frais de naissance ?

Le remboursement de l'accouchement et des frais de maternité par les mutuelles est essentiel pour couvrir les dépenses laissés à la charge des mamans et des papas.

Les plus efficaces d'entre elles proposent des garanties de 400 à 450 % de la BRSS pour les dépassements d’honoraires des gynécologues, sages-femmes, obstétriciens, anesthésistes, etc.

De plus, les remboursements des frais d’accouchement à domicile, en hôpital ou en clinique par ces mutuelles couvrent aussi :

  • les frais de suivi de grossesse et des vaccins facultatifs (60 €) en cas de gravidité à risque
  • le ticket modérateur d’accouchement en plateau technique et les frais non couverts par l'assurance santé
  • les tarifs des cours de préparation à l'accouchement apparentées à des techniques de médecines douces comme l'acupuncture jusqu’à 35 €/séance
  • les montants des accouchements dans une clinique privée, à domicile, dans une maison des naissances, dans l'eau, etc.
  • les tarifs des soins de confort après la délivrance ; chambre particulière (150 €/jour), les frais d'accompagnement (50 €/nuitée), assistance d'une sage-femme après l'accouchement ou d'une puéricultrice à domicile, etc.
  • les coûts d'hospitalisation à domicile à plus de 400 % de la BRSS après un accouchement difficile (césarienne, épisiotomie, etc.)
  • 500 % pour le transport en ambulance de la future maman avant l'accouchement et/ou de la mère et de son bébé entre l'hôpital et le domicile
  • 300 % pour couvrir les dépassements d'honoraire des sages-femmes libérales pour les visites de suites de couches et 400 % pour les consultations du pédiatre
  • 300 % pour rembourser les équipements de puériculture : tire-lait, pèse-bébé, etc.

Le forfait accouchement proposé par les mutuelles englobe aussi :

  • La dispense de l'avance des frais dans les structures hospitalières privées
  • La prime de naissance de l'ordre de 500 €
  • La participation aux frais de la rééducation périnéale postnatale

L’autre avantage de ces complémentaires santé est que même si la femme est déjà enceinte de 7 ou 8 mois, il lui est possible d'avoir une mutuelle maternité à tarif raisonnable et sans délai de carence. Cela lui permet, dès le premier jour d’adhésion, de mieux se faire rembourser les frais d'accouchement et améliore l'accès à des soins très prisés ; séances d'acupuncture, de massothérapie, etc.

En attendant l’heureux événement, réalisez vos comparatifs pour trouver les propositions des meilleures couvertures complémentaires santé.

Remboursement de l'accouchement à domicile : est-il possible d'avoir un reste à charge égal à zéro ?

Le remboursement de l'accouchement à domicile (AAD) par les mutuelles est le souhait de nombreuses mamans désireuses de donner naissance à leurs enfants chez elles. Ces femmes sont prêtes à renoncer à la péridurale et au confort hospitalier pour mettre au monde leurs bébés dans un lieu familier tout en bénéficiant d’une aide médicale (Plateau technique).

Cependant, les contraintes financières empêchent les adeptes du concept « accoucher comme je veux, où je veux », de vivre leurs maternités comme elles le désirent.

En effet, pour l’accouchement à domicile la Sécurité sociale rembourse les sages-femmes libérales à hauteur de 349,44 € en cas de naissance simple et exclut les dépassements d'honoraire qui font que le prix moyen d'un accouchement à domicile dépasse les 1 000 €.

Ces charges financières sont souvent remboursées par les mutuelles spéciales grossesses et accouchements en compléments de l'aide à l'hospitalisation à domicile.

Ainsi, la future maman qui veut mettre au monde son enfant à domicile peut se munir d’une mutuelle spéciale accouchement et se faire aider par les organismes indépendants comme :

  • Les associations d'aide aux parents désireux de donner naissance à leurs enfants aux domiciles familiaux
  • Les groupes qui militent pour réduire le prix de l'assurance responsabilité civile professionnelle pour les sages-femmes (couvre uniquement les accouchements réalisés en plateau technique)

Cependant, ces actions restent peu fructueuses. Alors, prévoir une mutuelle santé efficace reste le garant d'un choix libre du mode et du lieu de l'accouchement.

En effet, ces mutuelles remboursent aussi bien l’accouchement à domicile qu’en hôpital et couvrent une 3éme alternative pour permettre aux femmes de mettre au monde leurs enfants hors du cadre hospitalier ; il s’agit des maisons des naissances.

Actuellement, il existe 9 maisons des naissances autorisées dans lesquelles les futures mamans peuvent accoucher en toute intimité et bénéficier d’une assistance médicalisée sécurisée pour elles et leurs nouveau-nés.

Article mis à jour le 03/06/2020 | Par Mutuelle-moins-chere.biz


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 4.8 sur 5 / note basé sur 12 avis