mutuelle-moins-chere.biz

Comparez les taux de remboursements des mutuelles les moins chères

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Mutuelles maternité : que remboursent-elles pour les femmes enceintes et quelles formalités faire durant la grossesse et après l'accouchement ?

Les bonnes mutuelles maternité à comparer sur « Mutuelle-moins-chere.biz » propose aux femmes enceintes des remboursements sans délai de carence de l'ordre de 400 % pour les frais de grossesse, d'accouchement et de suivi postnatal.

Les complémentaires santé les plus recommandées aux femmes enceintes prévoient aussi une prime de naissance pouvant atteindre 300 € en moyenne et des garanties de prise en charge des frais non couverts par la Sécurité sociale pouvant atteindre :

Remboursement pour les femmes enceintes

Ce comparateur présente aussi les formalités à accomplir par les futures mamans durant la grossesse et après l'accouchement auprès de sa couverture complémentaire santé, de la Caisse d'Assurance Maladie (CPAM) et de son employeur.

Découvrez les détails des formalités à entreprendre tout au long de votre maternité et les mutuelles performantes qui complètent au mieux les prises en charge de la Sécurité sociale pour les consultations du gynécologue, les échographies, etc.

Mutuelles maternités : quels remboursements des frais de grossesse et d'accouchement choisir par la femme enceinte sur le comparateur ?

Les remboursements des mutuelles spéciales maternité couvrent les frais médicaux acceptés par la Sécurité sociale ainsi que certains frais exclus des prises en charge de cette dernière à travers des garanties dédiées à :

  • couvrir les dépassements d'honoraires des gynécologues, sages-femmes, etc., avec des pourcentages de 100 à 500 % du BRSS.
  • rembourser les tickets modérateurs de certaines analyses, échographies, amniocentèses, etc.
  • remboursements des frais d'accouchement sous forme de taux de l'ordre de 300 % pour les honoraires des anesthésistes, obstétricien, etc., et des forfait de 90 €/jour pour les frais de confort hospitaliers (chambre individuelle, frais de télévision, etc.).
  • prendre en charge à 100 % les médicaments prescrits à la maman et au nouveau-né et couvrir intégralement les frais des visites des pédiatres, même à domicile.

Le recours aux comparatifs en ligne permet aussi à passer en revue les autres critères déterminants dans le choix d'une bonne complémentaire santé pour femme enceinte :

  • absence de tout délai de carence afin de bénéficier immédiatement de la prise en charge des frais liés à la grossesse.
  • prime de naissance qui est une somme d'argent (100 à 400 €) versée par la mutuelle santé à la naissance ou à l'adoption d'un enfant.
  • forfaits spéciaux pour les médecines douces comme le remboursement de la kinésithérapie lors de la rééducation du périnée, du suivi psychologique pour éviter la dépression post-partum, de l'ostéopathie pour bébé, etc.
  • assistance à domicile, aide-ménagère, garde des enfants durant la période d'hospitalisation de leur mère.

Les offres de bonnes mutuelles maternité présentées par le comparateur « Mutuelle-moins-chere.biz », proposent de tels garanties et avantages à des prix variables. Comparez les devis des mutuelles santé pour trouver une couverture santé adaptée aux besoins de la femme enceinte et de son futur enfant.

Quelles sont les démarches à faire durant la grossesse et après l'accouchement auprès des mutuelles maternité, CPAM, employeur, etc. ?

La femme enceinte est amenée à faire certaines formalités administratives auprès de sa mutuelle, caisse d'assurance maladie, employeur, etc., afin de bénéficier des remboursements, allocations et avantages qui lui sont de droit, dès la confirmation de sa grossesse :

démarches administratives avant et après la naissance de leurs enfants

Les démarches à entreprendre auprès de sa mutuelle maternité pour être bien remboursée des frais contractés durant la grossesse sont les suivantes :

  • Déclarer sa grossesse à la mutuelle : à l'issue du premier examen prénatal, la future maman peut prévenir sa mutuelle qu'elle est enceinte pour s'assurer de bons remboursements des frais d'accouchement et ceux de la maternité.
  • Prévenir sa mutuelle de la date et du lieu d'accouchement : ceci permet de faire le point sur la possibilité de bénéficier d'une prime de naissance et les garanties prévues pour couvrir les frais liés à l'accouchement à l'hôpital ou en clinique.
    Quant aux femmes désireuses d'accoucher à domicile, ou de séjourner peu de temps à la maternité, elles peuvent vérifier si leurs mutuelles proposent de bons remboursements de l'hospitalisation à domicile (HAD).

Quant aux femmes qui entament leurs grossesses sans couverture complémentaire santé, elles peuvent faire des devis gratuits pour choisir une mutuelle maternité sans délai de carence.

Il est à noter que les futures mamans ont aussi à déclarer leurs grossesses aux caisses d'Assurance Maladie et d'allocations familiales (CAF), pour bénéficier des aides financières et des prises en charge à 100 % de leurs frais de santé. De même, les femmes enceintes ont à informer leurs employeurs afin de pouvoir s'absenter pour se rendre aux visites médicales obligatoires, fixer la date de leurs congés maternité, etc.

Suite à la venue au monde du bébé et après avoir déclaré la naissance de son enfant à la Sécurité Sociale et mis à jour sa carte vitale, d'autres démarches administratives sont à réaliser auprès de sa mutuelle maternité :

  • rattacher l'enfant à sa mutuelle ou celle du conjoint(e) : le mieux est d'adresser à l'organisme mutualiste une lettre de déclaration de naissance par courrier recommandée en y joignant l'acte de naissance du nouveau-né.
  • demander par courrier la prime de naissance : les mutuelles santé à comparer en ligne accordent des forfaits allants de 100 à 600 € pour aider leurs adhérentes à faire face aux dépenses liées à la venue au monde de leurs bébés.

Ces démarches administratives sont à compléter par l'entrée en contact avec les employeurs des deux parents. Ceci permet de profiter du congé parental d'éducation et assure à la maman salariée de pouvoir prolonger son congé maternité suite à un accouchement difficile, d'organiser la reprise de son emploi et de planifier ses périodes d'alitement.

N'oubliez pas de vérifier si votre contrat santé est encore adapté à votre nouvelle composition familiale ou s'il est plus intéressant d'opter pour une mutuelle familiale qui propose des remises tarifaires pour les familles et font bénéficier de gratuité du rattachement du dernier-né pour les parents qui ont déjà deux enfants.

Article mis à jour le 13/12/2019 | Par Mutuelle-moins-chere.biz


Mutuelle maternité : remboursements et formalités à faire Evaluation 4.9 sur 5 note basé sur 7 avis