mutuelle-moins-chere.biz

Comparez les taux de remboursements des mutuelles les moins chères

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Mutuelle maternité : quelles formalités effectuer pour être bien remboursé des frais de grossesse et accouchement ?

Une grossesse et la naissance d'un bébé nécessitent des formalités auprès des mutuelles santé et de la CPAM :

démarches administratives avant et après la naissance de leurs enfants

« Mutuelle-moins-chere.biz », vous détaille l'ensemble des formalités à accomplir par la femme enceinte auprès de sa couverture santé complémentaire afin de bénéficier des meilleures prises en charge et d'une bonne prime de naissance.

Par la même occasion, il vous invite à choisir une mutuelle performante et moins chère qui permet des remboursements avantageux suite aux frais de grossesse, d'accouchement et du suivi postnatal.

Mutuelle maternité et démarches administratives : quelles sont les formalités à effectuer avant votre accouchement ?

Les formalités suivantes sont à entreprendre auprès de sa mutuelle maternité dès le début de grossesse sont :

  • Déclarer sa grossesse à la mutuelle : à l'issue du premier examen prénatal, la future maman peut prévenir sa mutuelle de sa grossesse pour s'assurer de bons remboursements des frais d'accouchement et ceux de la maternité.
  • Prévenir sa mutuelle de la date et du lieu d'accouchement : ceci permet de faire le point sur la possibilité de bénéficier d'une prime de naissance et les garanties prévues pour le remboursement des :
    • dépassements d'honoraires des obstétriciens, gynécologues, etc.
    • frais du confort hospitalier (chambre particulière, lit d'accompagnant, etc.)
    • examens, analyses et vaccins prénataux non pris en charge par la CPAM
    • frais d'hospitalisation à domicile pour les femmes désireuses d'accoucher à domicile, ou de séjourner peu de temps à la maternité. Elles ont aussi à prendre connaissance des conditions d'attribution de l'Aide pour l'hospitalisation à domicile (HAD).

Quand aux femmes qui entament leurs grossesses sans mutuelle, elles ont à faire des devis gratuits pour choisir une mutuelle maternité sans délais de carence et si nécessaire éligible à l'ACS. Cette formalité est à réaliser le plus tôt possible.

Il est à noter que les futures mamans doivent aussi déclarer leurs grossesses à la caisse primaire d'Assurance Maladie (CPAM) et celle des allocations familiales (CAF), pour pouvoir prétendre aux différentes aides financières. De même, elles ont à informer leurs employeurs pour fixer la date de leurs congés maternité.

Mutuelle maternité et démarches administratives : quelles sont les procédures à suivre après la naissance de votre enfant ?

La venue au monde d'un bébé impose de réaliser toute une série de démarches officielles auprès de sa mutuelle santé maternité. En effet, après avoir déclaré la naissance de son enfant à la caisse d'assurance maladie et la mis à jour sa carte vitale, chacun des géniteurs peut alors :

  • rattacher l'enfant à sa mutuelle ou celle du conjoint/conjointe : le mieux est d'adresser à l'organisme mutualiste une lettre de déclaration de naissance par courrier recommandée en y joignant l'acte de naissance du nouveau-né.
  • profiter des réductions tarifaires : il existe des mutuelles santé qui proposent des remises aux couples qui viennent d'avoir un bébé. Elles font aussi bénéficier les parents qui ont déjà deux enfants de la gratuité du rattachement pour les petits à partir du troisième. Ces avantages complémentaires sont proposés par certains organismes mutualistes.
    Alors, demandez vos devis personnalisés pour trouver une mutuelle pas chère avec des garanties post-partum étendues.
  • demander par courrier la prime de naissance : plusieurs mutuelles accordent des forfaits allants de 100 à 600 € pour aider leurs adhérentes à faire face aux dépenses occasionnées par la venue au monde de leurs bébés.

Ces démarches administratives sont à compléter par l'entrée en contact avec les employeurs des deux parents. Ceci donne le droit à la maman de pouvoir prolonger son congé maternité suite à un accouchement difficile, d'organiser la reprise de son emploi et de planifier ses périodes d'alitement. Cette procédure permet aussi au papa de profiter d'un congé paternité.

De plus, les géniteurs peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'un congé parental appelé « prestation partagée d'éducation de l'enfant ». Il est alors judicieux de vérifier les modalités d'obtention de la (PreParE).

Article mis à jour le 18/09/2018 | Par Mutuelle-moins-chere.biz


Mutuelle maternité : quelles formalités pour de bons remboursements ? Evaluation 4.8 sur 5 note basé sur 5 avis